Wrangler, nouvel arrivant sur le marché des cosmétotextiles

Stratégies / 24-01-2013
La marque de jean Wrangler avec l’annonce de sa collection d’été 2013 « Denim Spa », se lance sur le marché des cosméto-textiles. La gamme se composera de trois jeans, chacun ayant une fonction bien précise. Ainsi « Summer Blue » composé d’aloé vera s’assurera de l’hydratation parfaite de la peau , « Mid Blue » se chargera de la fermeté cutanée grâce à un extrait d’huile d’olive et enfin « Dark Blue » boosté en caféine, rétinol et algues marines combattra la cellulite.

Mais au fait la cosmétotextile c’est quoi ? 

 

   Selon la très officielle définition du Bureau de Normalisation des Industries Textiles et de l’Habillement « Un cosmétotextile est un article textile  contenant une substance ou une préparation destinée à être libérée durablement sur les différentes parties superficielles du corps humain, notamment sur l’épiderme, et revendiquant une (ou des) propriété(s)  particulières(s) telle(s) que nettoyage, parfum, modification d’aspect, protection, maintien en bon état ou correction d’odeurs corporelles »

    Il s’agit en fait de substances contenues dans des microcapsules présentes dans les fibres du vêtement et qui se diffuse en continu grâce à la chaleur et/ou la friction avec la peau. Ces textiles intelligents peuvent être destinés à hydrater, combattre la cellulite, masquer des odeurs, amincir etc. Ce marché qui a commencé à prendre de l’ampleur à partir des années 2000, notamment grâce à l’impulsion d’acteurs spécialisés tels que Lytess , Cosmétil Innovations et des pôles compétitivité comme la Cosmetic Valley, remonte en réalité aux années 1990. C'est notamment les marques Hermès et Ted Lapidus qui ont lancés le concept, avec des foulards en soie parfumés à l'aide de microcapsules.

 

Quelle opportunité marketing pour Wrangler ?

 

   Pourquoi une marque telle que Wrangler se lance dans la cosmétotextile alors que des entreprises présentes depuis presque 10 ans sur ce marché constituent de féroces concurrents ? Il faut savoir que les principaux reproches fait à ce genre de textiles intelligents, concernent l’esthétisme du vêtement et dans une moindre mesure son packaging, même si les marques spécialisées font de gros efforts sur ce point depuis quelques années.  Ainsi Wrangler par sa légitimité dans l’univers de la mode et du jean possède un avantage important sur cet aspect. D’autant plus que la campagne de communication menée avec la fille de Mick Jagger , en tant qu’égérie, véhicule une image très fashion et glamour.

   La marque de denim profite également de l’explosion du marché, celui-ci surfant sur la quasi omniprésence du marché de la minceur. En effet le marché aurait représenté en 2007 en France , environ 120 millions d’euros et les prévisions faites par Textile Intelligence pour 2012 se situent autour de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Dans une de ces récentes études, Xerfi classe la cosmétotextile et la cosmétique instrumentale comme segment porteur à horizon 2015.

 

Et vous, êtes-vous convaincu par le positionnement de Wrangler ? La cosmétotextile a-t-elle un réel avenir selon vous ?

N'hésitez pas à partager cet article s'il vous a plu et à réagir via les commentaires.

http://www.interfiliere.com/paris/images/pdf/2012juil/Symposium_cometotextile_FR.pdf
http://www.interfiliere.com/paris/images/pdf/2012juil/DP_IFL-JUIL2012_FR.pdf

Vos commentaires

Ajouter votre commentaire